loader image

Communiqué de presse du président Alain Nersessian

3 Avr 2021 | Infos du club, National 2, Presse

Qu’attend donc la fédération pour décider ?
À ce stade ce n’est plus du mépris ça frise l’insulte.
Insulte pour tous les clubs, leurs dirigeants et tous les joueurs qui font vivre le National 2.
Depuis mercredi et les annonces gouvernementales qui ne modifient en rien la pratique sportive de haut niveau, toujours silence radio du côté de la fédération.
C’est insupportable.
Au-delà de la décision de reprise ou d’arrêt définitif : il est question de statuer sur le niveau de reconnaissance du National 2.
Une compétition nationale avec des contrats encadrés et un passage devant la DNCG ou une compétition amateur qui, alors doit être rattachée aux ligues, sans ces contraintes et avec moins de dépenses.
Qu’on nous réponde.
Ça suffit.

Alain Nersessian 
Président du FC Martigues 

1 Commentaire

  1. VINCE

    Tout à fait d’accord, il est temps que le N2 soit pris au sérieux….

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

National / J14, Dunkerque 0-1 FC Martigues : l’après-match

National / J14, Dunkerque 0-1 FC Martigues : l’après-match

Les Sang et Or ont signé un 13e match consécutif sans défaite en allant s'imposer logiquement à Dunkerque. L'ancien pensionnaire de Ligue 2 qui n'a que trop peu existé face aux hommes de Grégory Poirier, aussi entreprenants que solides. Car si le FCM enchaîne et...

Merci à Enjoy Sushi pour son soutien !

Merci à Enjoy Sushi pour son soutien !

L'ensemble du FC Martigues tient à remercier Enjoy Sushi pour sa participation au dernier match contre US Orléans ! Au salon des Partenaires comme au Pub Robert Huc, tout le monde a eu l'occasion de déguster une variété de sushis offert par notre partenaire ! Une...

National / J13, FC Martigues 2-2 Orléans : l’après-match

National / J13, FC Martigues 2-2 Orléans : l’après-match

Les Sang et Or sont passés par tous les états hier soir. D'abord menés contre le cours du jeu (0-1, 46), les hommes de Grégory Poirier ont ensuite su renverser les Orléanais grâce à une tête d'Amine Hemia sur un coup franc millimétré de Foued Kadir (1-1, 67) puis une...