loader image

Quevilly 1-1 FCM: Une fois de plus, les Martégaux ont raté le coche !

14 Avr 2012 | Non-classé

Le FCM savait que le coup était bon à jouer face aux futurs finalistes de la coupe. Si les héros étaient fatigués ils en avaient encore sous la semelle pour arracher le point du nul. Comme un symbole c’est Laup, le héros Normand de la semaine, qui est venu priver le FCM de 3 précieux points. Une nouvelle erreur aura été fatale aux Martégaux devenus spécialistes de ne pas saisir leur chance ! Brouard et l’USQ tiennent leur revanche

Martigues arrive à Quevilly avec la ferme intention de ne pas repartir bredouille. L’épilogue de la rencontre leur donne raison mais vient aussi donner un goût amer à ce point, tant le scénario a de quoi faire rager ! Les Martégaux savent le manque de fraîcheur des Quevillais et réalisent le match parfait. Ils pressent cette équipe Normande pour tenter de les fatiguer. On sent que les hommes de Régis Brouard sont émoussés et que le coup est bon à jouer. Le public est venu en masse pour acclamer ses héros, et il faut bien cela pour donner un supplément d’âmes à des Canaris qui, s’ils ont la tête, ne semblent pas avoir les jambes.

Les Provençaux sont dans le bon tempo et respectent les consignes prodiguées par leur coach. Ils jouent assez haut en essayant de faire courir le cuir pour fatiguer les Quevillais. Après quelques minutes on sent bien que l’exploit de mercredi est encore dans les jambes. « Quevilly veut améliorer son ordinaire », pouvait-on lire dans la presse régionale. Car si les Canaris sont sur le devant de la scène en coupe, ils sont loins d’être sortis d’affaire en championnat. Après un tel exploit difficile de revenir à la réalité. Ce sont les Martégaux qui se mettent en lumière et qui veulent profiter de l’aubaine. Il manque juste la prise de risque !

Le match est de ce fait équilibré. Les Quevillais profitant de quelques bévues adverses pour se montrer aux avants-postes par l’intermédiaire d’Herouat, mais qui par deux fois ne parvient pas à profiter des offrandes provençales. Du côté martégal, on monopolise le ballon, toutefois, sans se montrer dangereux. « Manque de prises de risque et d’initiatives », pestera Vannuchi dès la fin de la rencontre. Après le repos, l’USQ, toujours par Herouat trouve le poteau. C’est la bonne période Quevillaise. Le FCM laisse passer l’orage et applique la consigne de passer par les côtés. Et cela va faire mouche lorsque Lafon déborde et centre vers Ech-Chergui qui fait plonger le stade Lozai dans un silence de cathédrale (0-1, 63e).

Les Quevillais sont KO debout et sont à un cheveu de ne plus se relever lorsque Lafon à la balle du 2-0 au bout du pied. Le milieu martégal rate le break ! Martigues va s’en mordre les doigts. Surtout que dans sa situation, le FCM est fragile. Les dernières minutes vont le prouver. Les Provençaux se font des politesses, comme pris de panique, ce qui profite à Colinet qui s’infiltre et sert Laup qui vient mystifier Vanni (1-1, 90e+1). C’est le scénario inverse du match aller, mais à quelques journées de la fin, c’est un scénario qui peut faire mal. Surtout que la semaine qui arrive pour le FCM lui sera décisive avec la réception de Beauvais et un déplacement à Besançon. Martigues aurait pu faire une bonne opération, il doit se contenter d’un point. Le FCM aurait pu effectuer rapprocher, au final, il stagne. Du coup, les jokers s’amenuisent ! Les chances de maintien avec… A moins que la semaine à venir soit celle du FCM. C’est un impératif !

LA FICHE TECHNIQUE

US QUEVILLY 1
FC MARTIGUES 1
32e journée.
Stade Amable Lozai. Arbitres: M. Perreau Niel. Mi-temps: 0-0. Spectateurs: 1600.
Buts-Quevilly: Laup (90+1). Martigues: Ech-Chergui (63).
Avertissements-Quevilly: Jouan (44). Martigues: Posteraro (34), Legras (38), Belloumou (83).
FC Martigues: Vanni – Belloumou (Renaut, 84), Mezague, De Magalhaes, Di Maria – Chavas (Ponge, 75), Legras,  Posteraro, Lafon – Descamps (cap), Ech-Chergui. Entraîneur: Jean-Luc Vannuchi.
US Quevilly: El-Kharroubi – Vardin (Valero, 70), Beaugrard (cap), Weis, Giboyau – Fédèle, Jouan – Ouabhi, Colinet, Herouat – Ayina (Laup, 60). Entraîneur: Régis Brouard.

retrouvez aussi l’actu du FCM sur www.maritima.info et www.fcmartigues.fr

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Actualité

National / J1, Versailles 2-1 FC Martigues : l’après-match

National / J1, Versailles 2-1 FC Martigues : l’après-match

On joue la 90e minute. Lucas Toussaint place un tête qui prend à revers le gardien yvelinois. Mais il est suppléé sur sa ligne par le retour improbable de Vieira. Pas plus de réussite sur l'action suivante pour Zakaria Fdaouch. À l'image de ces deux grosses occasions,...

National / J1, Versailles – FC Martigues : l’avant-match

National / J1, Versailles – FC Martigues : l’avant-match

La présentation du match : Ça y est, c'est le grand jour. Dix ans après, le FC Martigues retrouve enfin le National cette saison. Le club de la Venise provençale y débarque donc avec humilité, sans vouloir brûler les étapes pour d’abord penser à décrocher le maintien...

Détections féminines !

Détections féminines !

Pour cette saison 2022/2023, le FC Martigues organise des détections féminines au mois d'août sur le terrain synthétique du Parc des Sports Julien Olive, à Martigues. Le jeudi 18 aout : à 17h00 pour les U15 F (nées 2008) à 18h30 pour les U18 F/Séniors Le mardi 23 août...