loader image

30ème journée, FCM – Monaco: Désormais, il n’y a plus qu’à croire au miracle !

27 Avr 2013 | National 2

Mercredi à Pau, en mettant son calendrier à jour, les Martégaux avaient l’occasion de revenir à 6 longueurs de Colomiers. Avec un score de parité (0-0) ils ont pris la place de dauphin des Columérins. Un maigre lot de consolation, puisqu’il reste encore huit points de retard à combler aux hommes de Vannuchi. A cinq journées du terme, avec la victoire du leader ce soir, c’est un miracle qu’il faudrait pour voir le FCM évoluer en National l’an prochain. présentation et les 2 groupes->

en direct sur Radio Maritima via l’onglet LIVE RADIO et tous les résultats sur l’onglet LIVE CFA
—— VENEZ AUSSI PARTICIPER AU JEU DES PRONOSTICS ——

Il lui faudra réaliser un sans-faute et que Colomiers laisse échapper neuf points, soit trois revers. Il faudrait que les hommes de William Prunier marquent sérieusement le pas, eux qui n’ont cédé qu’à trois reprises en 30 journées. D’ailleurs, la peur de conclure n’a pas envahi les rangs des banlieusards toulousains. Hier, en s’imposant à Mont-de-Marsan (0-3) Colomiers se rapproche un peu plus du National. Demain matin, le réveil sera morose pour leurs concurrents qui ont pris un sérieux coup sur le casque, voyant leurs derniers espoirs s’envoler. Même en venant à bout de la réserve monégasque, il faudrait un miracle pour voir Martigues évoluer à l’échelon supérieur l’an prochain. Rageant, car Lorsque l’on regarde le calendrier des deux formations, celui martégal est loin d’être insurmontable pour être reçu cinq sur cinq. Après tout, Colomiers devra défier Consolat et sera aux prises d’équipes jouant leur survie en CFA. Mais le leader a décidé de ne pas caler si près du but, il est même tout proche de la terre promise !

«Colomiers jouant avant, on attendait leur résultat pour y croire encore, souligne Jean-Luc Vannuchi. Si mathématiquement cela reste jouable, avec leur victoire, il faudrait un gros concours de circonstances pour qu’ils n’aillent pas au bout.» Les Martégaux ont sans doute dit adieu au National. «Notre objectif est de faire le plein pour déjà ne pas lâcher notre seconde place qui pourrait permettre un repêchage si des clubs de National se voyaient sanctionnés, poursuit JLV. Puis, peut-être que le leader aura la peur de conclure. On s’accroche au mince espoir qui nous reste.» C’est vrai qu’il vaut mieux être dans la peau du chasseur que du chassé et que Martigues n’a aucune pression. Si le sport réserve souvent des scénarios Hitchcockiens, désormais il faudra même croire aux miracles. Surtout n’avoir aucun regret en enchaînant les victoires pour valider la seconde place. Et pourquoi pas espérer que Colomiers se mette à gâcher ses balles de matches ? Un voeu sans doute irréalisable !

L’ADBERSAIRE

Bruno Irlès, entraîneur de Monaco: « Nous venons à Martigues face à une très belle équipe. Pour moi celle qui pratique le plus beau jeu de notre championnat avec Cannes. D’ailleurs, elle n’avait pas volé sa victoire à l’aller (1-2). De notre côté, nous ne sommes pas encore maintenus et nous venons pour grappiller les points manquants. Avec l’équipe première qui va sans doute accéder à la Ligue 1 on ne peut pas se permettre d’avoir une réserve plus basse que le CFA. Depuis la match aller nous avons plus de cohésion. Si les joueurs ne s’entraînent pas souvent ensemble, depuis plusieurs semaines j’ai quasiment le même groupe ce qui permet de trouver des automatismes plus facilement. Nous serons toutefois privés de Labor et Tisserand (suspendus) et il faudra recomposer notre défense. Mais nous venons avec de l’ambition surtout face au second du championnat contre qui c’est un plaisir de pouvoir être aux prises. »

DIMANCHE À 16H00 STADE FRANCIS TURCAN
30e journée. Martigues (2) – Monaco (12). Arbitres: M. Naas assisté de MM. Dantzer et Moudery.
FC Martigues: Vanni (g.), Enriotti (g.) – Lamothe, Dainèche, Dridi, Ba, Faure, Celina, Maisonneuve, Barsotti, Aabiza Posteraro, Himmes, Caldeirinha, Chabaud, Untereiner. Les absents: Bertin (convalescent), Berdier, Rigaud, Lledo, Staïner, Freitas, Fiorruci, Sahed, Mangoni, Bouzazi. Entraîneur: Jean-Luc Vannuchi.
AS Monaco FC: Maraval (g.), Jost (g.), Cissako, Appiah, Phojo, Kurzawa (?), Hamdi, Diarra, Coulibaly (?), Ouaamar, Padovani, Pandor, Pi, Salli, Mendes, Jeausseran, Valot, Ribas (?). Entraîneur: Bruno Irlès.

retrouvez aussi l’actu du FCM sur www.maritima.info et www.fcmartigues.fr

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Actualité

National / J1, Versailles 2-1 FC Martigues : l’après-match

National / J1, Versailles 2-1 FC Martigues : l’après-match

On joue la 90e minute. Lucas Toussaint place un tête qui prend à revers le gardien yvelinois. Mais il est suppléé sur sa ligne par le retour improbable de Vieira. Pas plus de réussite sur l'action suivante pour Zakaria Fdaouch. À l'image de ces deux grosses occasions,...

National / J1, Versailles – FC Martigues : l’avant-match

National / J1, Versailles – FC Martigues : l’avant-match

La présentation du match : Ça y est, c'est le grand jour. Dix ans après, le FC Martigues retrouve enfin le National cette saison. Le club de la Venise provençale y débarque donc avec humilité, sans vouloir brûler les étapes pour d’abord penser à décrocher le maintien...

Détections féminines !

Détections féminines !

Pour cette saison 2022/2023, le FC Martigues organise des détections féminines au mois d'août sur le terrain synthétique du Parc des Sports Julien Olive, à Martigues. Le jeudi 18 aout : à 17h00 pour les U15 F (nées 2008) à 18h30 pour les U18 F/Séniors Le mardi 23 août...