loader image

TRANSFERT: Casoni confirmé, Vannuchi n’ira donc pas à Auxerre !

9 Mar 2014 | Mercato, National 2

Le feuilleton de voir Vannuchi prendre la direction d’Auxerre vient (pour l’instant) de prendre fin. Guy Cotret, le président auxerrois, a confirmé ce soir son entraîneur dans ses fonctions comme l’indique France 3 Bourgogne sur son site internet. Pourtant, pour qu’il sauve sa tête, Bernard Casoni devait obtenir 4 points sur les deux derniers matches. Le contrat n’a pas été rempli avec deux nuls, un à Bastia (0-0) l’autre dans le derby bourguignon face à Dijon (2-2). Avec une seule victoire (Istres) lors des dix dernières journées, les heures de « Caso » étaient comptées. C’est semble-t-il l’état d’esprit affiché par les joueurs auxerrois lors de la seconde période face à Dijon qui a visiblement fait revoir sa copie au président Cotret. « J’ai vu qu’il y avait une bonne adhésion du groupe aux méthodes de jeu que proposait l’entraîneur », a d’ailleurs révélé le président icaunais toujours selon la même source. « Il me semble important de soutenir complètement l’entraîneur dans sa mission », a-t-il ajouté à L’Yonne Républicaine.

Le souhait des joueurs de ne pas voir partir Casoni et la réunion d’hier au stade Abbé-Deschamps entre les actionnaires du club (association AJA et le groupe PLP) ont dû peser dans la balance afin, qu’au final, Cotret se ravise sur son souhait de changement. Reste à ce que l’AJA, vendredi soir dans le match de la peur à Laval, ne perde pas. Sinon l’affaire pourrait revenir sur le tapis. Surtout qu’à aucun moment il n’est mentionné que Casoni sera quoi qu’il arrive sur le banc jusqu’à la fin de la saison. « Je veux laisser une seconde chance aux joueurs et à l’entraîneur », a juste annoncé Cotret. Si on ajoute que les avis diverges (en atteste la sortie médiatique de Guy Roux s’opposant à l’idée de changement invoquée par le président) il faudra donc garder un oeil sur ce Laval – Auxerre. Ce n’est peut-être qu’un simple répit qu’a obtenu Bernard Casoni. Avec un revers, toutes les pistes pourraient vite se réactiver. En tout cas Vannuchi et les autres entraîneurs évoqués (Renaud, Chauvin) pour se rendre au chevet de l’AJA ne sont, à cette heure-ci, plus concernés. JLV est donc martégal et un départ anticipé du FCM n’est plus pour maintenant !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

National 2 / J16, Lyon 0-1 FC Martigues : l’après-match

National 2 / J16, Lyon 0-1 FC Martigues : l’après-match

Cela ne pouvait pas mieux commencer. Après beaucoup de travail durant la trêve hivernale, les Sang et Or ont validé leurs bonnes dispositions par une belle victoire à Lyon, chez le troisième du groupe C. Et c'est le capitaine Samir Belloumou qui a montré la voie en...

National 2 / J16, Lyon – FC Martigues : l’avant-match

National 2 / J16, Lyon – FC Martigues : l’avant-match

La présentation du match : Après le faux départ de la saison 2022 le week-end dernier et le report de la rencontre face à l'OM à samedi prochain (Turcan, 18h), c'est à Lyon que les Sang et Or vont tenter de réussir leurs débuts. Avec de l'ambition pour tenter de...

Un des Sang et Or du mois : Tarik Khaldi

Un des Sang et Or du mois : Tarik Khaldi

TARIK KHALDI,né un 19 janvier 1989 mais pas que...  Notre intendant de l'équipe première, fête ses 33 ans en ce début d'année.  Natif de Metz dans le département de la Moselle en Lorraine, Tarik arrive à Marseille à l'âge de 12 ans.Dès lors l'amour du ballon rond est...