loader image

FCM 0-0 Sète: Faute de mieux, il faut savoir s’en contenter !

23 Août 2014 | National 2

Faute de pouvoir s’imposer, les Martégaux ont su ne pas perdre. Face à une formation sétoise venue pour bonifier sa victoire inaugurale, les hommes de Franck Priou auront été que trop peu inspirés pour pouvoir trouver la clé du bloc héraultais. Un partage des points logique. Mais un scénario qui aurait pu virer au cauchemar pour les Martégaux, de nouveau réduits à dix après l’expulsion de Youcef (80e) sans oublier une nouvelle blessure, celle de Nasser Dainèche (tibia). Avec les défections de Ba, pour encore deux matches, et de Sichi jusqu’en octobre, le FCM doit faire le dos rond et se contenter des miettes prises lors de ces deux premières journées. Faire le dos rond et encore travailler en attendant que la roue tourne.

Si c’est le FCM qui a la mainmise sur le ballon lors de la première période, la domination reste stérile. Il manque le petit coup de rein, la petite inspiration pour pouvoir créer le décalage. Bref, les Sang et Or ne parviennent que trop rarement à mettre à mal la défense sétoise. Coup sur coup, Fayos puis Rouve dégageront en catastrophe au devant de Nouar, sur des services de Posteraro (20e) puis de Ledy (21e). L’ancien strasbourgeois qui tentera un ciseau. Une inspiration géniale, mais sans danger (25e). C’est à peu près tout pour des Martégaux ne parvenant pas à trouver le décalage. Ils auraient même pu se faire cueillir sur un contre de Diakhaté, qui jouera bien mal le coup (28e). Ce n’est pas la timide frappe de Gelly (45e) qui va donner un autre cachet à la rencontre.

Après le repos, les Sétois commencent à mettre le nez à la fenêtre. Gelly est à la réception d’une frappe ratée. Kouakbi est battu mais le drapeau se lève (55e). Dans la foulée, l’attaquant héraultais devance le gardien martégal, obligeant Messaoudi à repousser sur la ligne (56e). L’inspiration n’est toujours pas au rendez-vous pour les Martégaux. Si Franck Priou passe en 4-4-2 suite à la sortie de Dainèche, Martigues garde pourtant les deux pieds dans le même sabot. Ce sont même les Sétois qui vont savoir conserver la balle. Surtout avec l’entrée de Doumeng, l’ancien montpelliérain lancé dans la partie pour la dernière demi-heure. La puissante frappe de Kehiha (73e) résume bien l’incapacité martégale à bousculer une vaillante équipe héraultaise, qui aura pu compter sur la seule parade de Pappalardo sur une reprise de Ledy (80e) pour obtenir ce qu’elle était venue chercher.

LA FICHE TECHNIQUE

FC MARTIGUES 0
FC SETE 0
Stade Francis Turcan. Arbitre: M. Barcella. Spectateurs: 408.
Avertissements – Martigues: Youcef (43, 80), Posteraro (74). Sète: Fayos (79).
Expulsion – Martigues: Youcef (80).
FC Martigues: Kouakbi – Leparmentier (Orsattoni, 60), Messaoudi, Assami, Dainèche (cap. Dridi, 60), Youcef – Kehiha (Lettig, 78), Posteraro, Elissalt – Ledy, Nouar. Entraîneur: Franck Priou.
FC Sète: Pappalardo – Scaffa, Fayos, Rouve (cap.), Coulet – Diakhaté (Longin, 78), Isola, Bataille, Grégorio (Doumeng, 63) – Gensel (Oliva, 90), Gelly. Entraîneur: Laurent Scala.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

National / J14, Dunkerque 0-1 FC Martigues : l’après-match

National / J14, Dunkerque 0-1 FC Martigues : l’après-match

Les Sang et Or ont signé un 13e match consécutif sans défaite en allant s'imposer logiquement à Dunkerque. L'ancien pensionnaire de Ligue 2 qui n'a que trop peu existé face aux hommes de Grégory Poirier, aussi entreprenants que solides. Car si le FCM enchaîne et...

Merci à Enjoy Sushi pour son soutien !

Merci à Enjoy Sushi pour son soutien !

L'ensemble du FC Martigues tient à remercier Enjoy Sushi pour sa participation au dernier match contre US Orléans ! Au salon des Partenaires comme au Pub Robert Huc, tout le monde a eu l'occasion de déguster une variété de sushis offert par notre partenaire ! Une...

National / J13, FC Martigues 2-2 Orléans : l’après-match

National / J13, FC Martigues 2-2 Orléans : l’après-match

Les Sang et Or sont passés par tous les états hier soir. D'abord menés contre le cours du jeu (0-1, 46), les hommes de Grégory Poirier ont ensuite su renverser les Orléanais grâce à une tête d'Amine Hemia sur un coup franc millimétré de Foued Kadir (1-1, 67) puis une...