loader image

FCM 1-1 Bayonne: Pas loin du naufrage collectif face à l’Aviron !

31 Jan 2016 | Après-match, National 2

Que dire ? Pas grand-chose ! Un match nul sur toute la ligne. Un hold-up même de voir les Martégaux venir, au bout du temps additionnel, priver les Bayonnais d’un succès qu’ils auraient tant mérité. Les Provençaux auront ramé face à un Aviron toutes voiles dehors ! Après dix premières minutes sur le reculoir, les Basques vont éteindre les velléités provençales. Sans génie dans le jeu, imprécis dans toutes leurs transmissions, en retard dans tous les duels, les partenaires de Nouar prennent une leçon de courage et d’abnégation de Bayonnais résolument loin de s’avouer vaincus dans la course au maintien, pourtant englués à la dernière place. N’Zif signe une première chaude alerte mais Kouakbi veille au grain (20e). Le portier martégal qui, s’il ne peut rien sur le but contre son camp de Ba venant récompenser l’envie basque (0-1, 30e), permettra tout au long du match à ses partenaires de rester en vie.

Grâce aussi à Dos Santos qui rate le K. – O après avoir faussé compagnie à l’arrière garde provençale. L’attaquant préférant la jouer perso alors que deux de ses partenaires étaient complètement seuls (33e). Si Perez perdait son face à face avec Lesca (44e) c’était là la seule occasion d’un FCM incapable de jouer en équipe avec un déchet technique impressionnant. A l’inverse de l’Aviron qui continue d’avoir fière allure. Dos Santos (48e), N’Zif (54e) puis Mendy (80e) tombe sur Kouakbi qui joue les pompiers de service. Coach Priou tente le tout pour le tout en essayant enfin de dynamiter son attaque jusque-là inoffensive en lançant toutes ses forces vives. Dont le jeune américain Autran qui centre pour Ouchmid. Le meilleur martégal sur le terrain ajuste le gardien évitant au FCM de couler face à l’Aviron (1-1, 90e+2). Un nul, plutôt un miracle, que les Sang et Or doivent à leur gardien qui a pourtant joué blessé… Ce qui ne l’a pas empêché, contrairement à ses partenaires, de se donner à fond !

FC MARTIGUES 1
AVIRON BAYONNAIS 1
Stade Francis-Turcan. Mi-temps: 0-1. Arbitre: M. Rodrigues.
Buts – Martigues: Ouchmid (90+3). Bayonne: Ba (30, csc),
Avertissements – Martigues: Garcia (68). Bayonne: Hirigoyen (6), Diegou (76), Maura (85)
FC Martigues: Kouakbi- Leparmentier, Canet, Youcef, Ba (Autran, 80)- Shaiek, Rakotoharisoa (Akeb-Daoud, 56), Ledy – Ouchmid, Nouar, Perez (Garcia, 60). Entraîneur: Franck Priou.
Aviron Bayonnais: Lesca – Maura, Arhancet, Degoul (cap.), Diegou – Claverie, Hirigoyen (Duventru, 87), Nzif (Mendy, 68), Élissalt (Lestable, 80), ) – Goikoetxea, Dos Santos. Entraîneur: Jean-Claude Gay.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

National 2 / J16, Lyon 0-1 FC Martigues : l’après-match

National 2 / J16, Lyon 0-1 FC Martigues : l’après-match

Cela ne pouvait pas mieux commencer. Après beaucoup de travail durant la trêve hivernale, les Sang et Or ont validé leurs bonnes dispositions par une belle victoire à Lyon, chez le troisième du groupe C. Et c'est le capitaine Samir Belloumou qui a montré la voie en...

National 2 / J16, Lyon – FC Martigues : l’avant-match

National 2 / J16, Lyon – FC Martigues : l’avant-match

La présentation du match : Après le faux départ de la saison 2022 le week-end dernier et le report de la rencontre face à l'OM à samedi prochain (Turcan, 18h), c'est à Lyon que les Sang et Or vont tenter de réussir leurs débuts. Avec de l'ambition pour tenter de...

Un des Sang et Or du mois : Tarik Khaldi

Un des Sang et Or du mois : Tarik Khaldi

TARIK KHALDI,né un 19 janvier 1989 mais pas que...  Notre intendant de l'équipe première, fête ses 33 ans en ce début d'année.  Natif de Metz dans le département de la Moselle en Lorraine, Tarik arrive à Marseille à l'âge de 12 ans.Dès lors l'amour du ballon rond est...