loader image

22ème journée, FCM – Aurillac: Rester maître chez soi pour croire en ses rêves.

5 Mar 2011 | National 2

Après un gros mois de février, les Martégaux sont encore dans les clous à quatre points d’Ajaccio. Après avoir renoué avec la victoire à Turcan face à Anglet (2-1), les Sang et Or retrouvent leur pelouse où il est sûr que c’est par là que passera leur salut pour une éventuelle accession en National. Après les Basques, ce sont les Cantalous d’Aurillac, eux aussi en manque de points, qui se présentent face au FCM.

Martigues a confirmé son statut de meilleure équipe à l’extérieur en allant arracher un nul mérité face à la réserve lyonnaise (1-1). Maintenant, on attend la confirmation que le FCM sait de nouveau gagner à Turcan, car c’est là où le bât blesse depuis quelques semaines. Face à Anglet, Biakolo and co ont regôuté aux joies de la victoire sur leur pelouse, et pour encore croire au National il ne va plus falloir perdre de points en route à domicile. C’est pas la constance sur ses terres que Martigues pourra prétendre à la première place !

Aurillac viendra à Martigues pour tenter d’accrocher les deux points du nul. Actuellement relégable (17e) les hommes du Cantal pourraient se relancer en venant réaliser une perf face à un des cadors du groupe. Après avoir changé d’entraîneur, l’éléctrochoc n’a pas eu lieu, quatre défaites et un nul si on exepte la victoire en match en retard contre Béziers (2-0). Du côté martégal on espère que le réveil n’interviendra pas ce samedi et la solution c’est l’humilité.

Après des semaines à soigner ses blessés et à faire sans ses suspendus, petit à petit, tout rentre dans l’ordre au FCM. Cependant, c’est au tour de Ponge de devoir purger un match de suspension et Daineche et Freitas sont encore indisponibles. Mais, Priou peut compter sur les retours de Bochu et Mairet dans le groupe qui seront sans doute titulaires. Un onze qui une fois de plus devrait être différent comme c’est le cas depuis plusieurs semaines ce qui n’empêche pas le FCM d’être invaincu en 2011 et dans le bon tempo.

L’objectif est bien entendu de redevenir les maîtres de Turcan car si on couple les points obtenus à domicile avec la qualité de l’équipe à l’extérieur, le FCM sera dans le juste et à la lutte avec le leader ajaccien jusqu’au bout. Si le FCM se remet à perdre à nouveau des points dans son antre, il faudra arrêter de rêver. Méfiance avec la réception d’une bête blessée qui viendra à Turcan sans complexes et en ayant rien à perdre. Une rencontre, rare pour être signalé, qui sera arbitrée par une femme.

A 17H, Stade Francis Turcan

22e journée. Arbitres: MMe Zinck assisté de MM. Pace et Simon.

Le groupe martégal : Reynet – Robinet – Mairet – Martinez – Gibert – Belloumou – Di Maria – Dembélé – Bochu – Ducarre – Kara – Chavas – Himmes – Gache – Descamps – Biakolo. Entraîneur: Franck Priou.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

National / J14, Dunkerque 0-1 FC Martigues : l’après-match

National / J14, Dunkerque 0-1 FC Martigues : l’après-match

Les Sang et Or ont signé un 13e match consécutif sans défaite en allant s'imposer logiquement à Dunkerque. L'ancien pensionnaire de Ligue 2 qui n'a que trop peu existé face aux hommes de Grégory Poirier, aussi entreprenants que solides. Car si le FCM enchaîne et...

Merci à Enjoy Sushi pour son soutien !

Merci à Enjoy Sushi pour son soutien !

L'ensemble du FC Martigues tient à remercier Enjoy Sushi pour sa participation au dernier match contre US Orléans ! Au salon des Partenaires comme au Pub Robert Huc, tout le monde a eu l'occasion de déguster une variété de sushis offert par notre partenaire ! Une...

National / J13, FC Martigues 2-2 Orléans : l’après-match

National / J13, FC Martigues 2-2 Orléans : l’après-match

Les Sang et Or sont passés par tous les états hier soir. D'abord menés contre le cours du jeu (0-1, 46), les hommes de Grégory Poirier ont ensuite su renverser les Orléanais grâce à une tête d'Amine Hemia sur un coup franc millimétré de Foued Kadir (1-1, 67) puis une...