loader image

DNCG: Le FC Martigues est toujours dans l’attente… C’est le big bazar !!!

15 Juin 2011 | National 2

Le moins que l’on puisse dire c’est que si le football progresse l’administration reste toujours en retrait. Les années se suivent et se ressemblent. Des clubs aux finances précaires sont autorisés à jouer… Et comme souvent l’année suivante les finances ne suivent plus. De là, les clubs font appel, contre-appel puis saisissent les tribunaux pour de longues semaines d’attente. Il est grand temps que cela change.

La situation que vit le FCM, chaque saison d’autres clubs la connaisse ! La DNCG fait son travail mais que les procédures sont longues dans un monde du football qui a des intersaisons courtes. Pacy-sur-Eure qui a été rétrograder avant la dernière journée verra son appel examiné début juillet… De là, le club Normand pourra faire appel, saisir le tribunal et si tout va bien un jour il arrivera qu’un championnat démarre plus tard. Même mieux, c’est le gain de temps, car certains font appel pour ne pas être rétrogradé encore plus bas, et souvent la DNCG sait déjà que le club ne repartira pas dans une division mais attend de se prononcer sur le niveau définitif de retrait.

Dernier exemple en date, le cas de Gap. Le club haut-alpin avait vu une première décision mise en délibérée pour que plusieurs jours plus tard voire tomber une décision de rétrogradation. Là, le même cas que pour Pacy va se produire. Gap va remonter un dossier, le présenter, il sera examiné et que se passera-t-il ? Normalement, lors de vos passages à la DNCG, qui en plus ne se font pas qu’une seule fois dans l’année, vous devez amener un dossier bien ficelé. Mais, en fait, les clubs gagnent du temps et jouent au poker menteur !!!

Bref, chaque saison c’est le foutoir le plus total dans le monde des finances du football. Il serait grand temps de trouver la bonne formule, les bonnes parades pour éviter des procédures aussi longues. Soit on a l’argent, soit on ne l’a pas… Qu’il y ait des délais c’est une chose mais là ce n’est plus une fourchette mais cela devient un rateau. Les finances ce ne sont pas des paroles. Il y a la bonne foi mais surtout vous devez montrer pattes blanches.

Le FCM si tout va bien sera en National au mois d’octobre… Certains diront que Martigues n’avait qu’à terminer premier de son groupe. C’est un fait mais cela n’empêche pas de constater que chaque année c’est la même chose. Les mêmes erreurs se produisent, les décisions sont mêmes plus longues à venir. Il est grand temps de se pencher sur le dossier DNCG car le monde du football est devenu un monde financier… Bientôt on jouera les matches en bourse, sur des calculatrices voir sur un boulier. Ce sont les délais et les procédures qui sont à revoir, surtout que chaque club présente à l’avance des dossiers pour la saison suivante et que certains faussent la donne et les championnats… Incompréhensible !!!

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Un des Sang et Or du mois : Tarik Khaldi

Un des Sang et Or du mois : Tarik Khaldi

TARIK KHALDI,né un 19 janvier 1989 mais pas que...  Notre intendant de l'équipe première, fête ses 33 ans en ce début d'année.  Natif de Metz dans le département de la Moselle en Lorraine, Tarik arrive à Marseille à l'âge de 12 ans.Dès lors l'amour du ballon rond est...

N2 : Report du match FCM x OM

N2 : Report du match FCM x OM

Nous vous informons que le match qui devait avoir lieu ce soir, à 18h00, au stade Francis Turcan est reporté pour cause de cas de covid dans l’effectif de N2 de l’Olympique de Marseille.  Dans cette situation compliquée, le Football Club de Martigues souhaite un...

National 2 / J15, FC Martigues – OM : l’avant-match

National 2 / J15, FC Martigues – OM : l’avant-match

La présentation du match : Après près d’un mois de trêve, le FC Martigues fait son retour à la compétition avec la réception de la réserve de l’OM, relégable, pour clôturer la phase aller. Avec l’ambition de l’emporter pour idéalement lancer 2022. Malgré 11 unités de...