loader image

Série du centenaire : « Un siècle en sang et or » épisode 4

24 Mai 2021 | Centenaire

Episode 4/11
Istres, Marignane, Port-de-Bouc…
Au temps béni des chauds derbys.

De tous les matchs disputés par le FCM depuis sa création, aucun ne déchaîna, jusqu’aux années 1970, autant de passion que ceux face à ses voisins Istres, Marignane, mais surtout Port-de-Bouc. Des rencontres épiques au cours desquelles les joueurs, qui souvent se côtoyaient en bleu de travail sur les presses des huileries Verminck ou au rivetage d’un navire des chantiers de Provence, devenaient, en chaussant les crampons, les « meilleurs ennemis » du monde. Avec pour enjeu, parfois devant plus de 5000 spectateurs, de demeurer ou de devenir le club phare de l’étang de Berre. C’était le temps des « chauds derbys » raconté par ceux qui les ont vécus.

Réalisation : Nicolas Balique
Durée : 13mn.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

National / J14, Dunkerque 0-1 FC Martigues : l’après-match

National / J14, Dunkerque 0-1 FC Martigues : l’après-match

Les Sang et Or ont signé un 13e match consécutif sans défaite en allant s'imposer logiquement à Dunkerque. L'ancien pensionnaire de Ligue 2 qui n'a que trop peu existé face aux hommes de Grégory Poirier, aussi entreprenants que solides. Car si le FCM enchaîne et...

Merci à Enjoy Sushi pour son soutien !

Merci à Enjoy Sushi pour son soutien !

L'ensemble du FC Martigues tient à remercier Enjoy Sushi pour sa participation au dernier match contre US Orléans ! Au salon des Partenaires comme au Pub Robert Huc, tout le monde a eu l'occasion de déguster une variété de sushis offert par notre partenaire ! Une...

National / J13, FC Martigues 2-2 Orléans : l’après-match

National / J13, FC Martigues 2-2 Orléans : l’après-match

Les Sang et Or sont passés par tous les états hier soir. D'abord menés contre le cours du jeu (0-1, 46), les hommes de Grégory Poirier ont ensuite su renverser les Orléanais grâce à une tête d'Amine Hemia sur un coup franc millimétré de Foued Kadir (1-1, 67) puis une...