loader image

Série du centenaire : « Un siècle en sang et or » épisode 7

1 Sep 2021 | Centenaire

Solide pensionnaire de 2e division, le FC Martigues, désormais présidé par Jean-Marie Bianchi, aborde les années 1980 sous le signe de la Coupe de France. Avec, en point d’orgue, un quart de finale épique, en mai 1981, face à Bastia. Battu 3-0 à l’aller, le club insulaire renverse la vapeur à Furiani au retour (0-5) lors d’une rencontre mouvementée demeurée dans la mémoire des joueurs. C’est l’un des moments forts de cet épisode avec la qualification face à l’Olympique Lyonnais en 32e de finale de cette même édition et un 16e victorieux, lui aussi resté dans la légende du FCM, face aux « verts » de Saint-Etienne en 1983. Cette même année, les « sang et or » entrent dans une autre dimension en accédant au statut de club professionnel… Qui le conduira 10 ans plus tard à première division.

Légende photo : la joie des martégaux après leur qualification face à Lyon au stade vélodrome en février 1981.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

National / J14, Dunkerque 0-1 FC Martigues : l’après-match

National / J14, Dunkerque 0-1 FC Martigues : l’après-match

Les Sang et Or ont signé un 13e match consécutif sans défaite en allant s'imposer logiquement à Dunkerque. L'ancien pensionnaire de Ligue 2 qui n'a que trop peu existé face aux hommes de Grégory Poirier, aussi entreprenants que solides. Car si le FCM enchaîne et...

Merci à Enjoy Sushi pour son soutien !

Merci à Enjoy Sushi pour son soutien !

L'ensemble du FC Martigues tient à remercier Enjoy Sushi pour sa participation au dernier match contre US Orléans ! Au salon des Partenaires comme au Pub Robert Huc, tout le monde a eu l'occasion de déguster une variété de sushis offert par notre partenaire ! Une...

National / J13, FC Martigues 2-2 Orléans : l’après-match

National / J13, FC Martigues 2-2 Orléans : l’après-match

Les Sang et Or sont passés par tous les états hier soir. D'abord menés contre le cours du jeu (0-1, 46), les hommes de Grégory Poirier ont ensuite su renverser les Orléanais grâce à une tête d'Amine Hemia sur un coup franc millimétré de Foued Kadir (1-1, 67) puis une...